NOS ACTIONS

Massage réalisé par un kiné

Notre association, loi 1901, fondée en 1923, vise à l’intégration sociale des personnes aveugles et malvoyantes par la profession de Masseur-Kinésithérapeute.

Elle veille à la pérennité de l’accès à la formation et au diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute ; favorise l’entrée en fonction et le maintien des diplômés dans l’emploi ; et assure la promotion professionnelle de ses adhérents.

Notre objectif est de démontrer que ces handicaps peuvent être surmontés par des moyens appropriés dans l’environnement de travail mais aussi dans la vie quotidienne : le maintien dans l’emploi, l’aménagement des postes de travail, l’insertion de salariés en situation de handicap et surtout l’information sur tous les outils susceptibles de compenser la diminution ou la perte de la vision.

Former, donner accès et maintenir dans l’emploi, promouvoir la profession.

Pour remplir cette mission

Elle développe des services de formation et d’information au profit de ses adhérents, au travers de :

– La création et le développement d’un fonds documentaire professionnel sur média adapté
– La publication périodique de revues
– L’organisation de séminaires et colloques professionnels

Elle contribue au financement de travaux de recherche susceptibles d’aboutir à la production d’outils ou de logiciels adaptés aux masseurs kinésithérapeutes déficients visuels.

L’UNAKAM participe, en liaison avec des associations et syndicats professionnels, à des actions nationales et internationales en faveur des aveugles et malvoyants, tant au plan de leurs intérêts généraux que professionnels.

PLUSIEURS CHAMPS D'ACTION

  • Information et conseils juridiques, techniques, sociaux et professionnels.

  • Soutien financier à l’installation (prêts à taux zéro).

  • Formation continue en informatique et formations spécifiques de rééducation.

  • Financement des travaux de mise au point et développement des outils adaptés (ruban en lecture braille, goniomètre…).

  • Organisation de séminaires et colloques professionnels.

  • Gestion d’un fond documentaire professionnel sur des média adaptés (ainsi que des publications périodiques).

Des outils à la disposition des adhérents

  • Ces actions nécessitent des moyens financiers

    pour réaliser des investissements matériels et faire appel à des compétences humaines (salariés et bénévoles).